Publications | 2014

Tome 1 - Histoire de l’île d’Annobón (Guinée Équatoriale) et de ses habitants du XVe au XIXe siècle / Tome 2 - Les Annobonais, un peuple africain original

Tome 1 - Histoire de l’île d’Annobón (Guinée Équatoriale) et de ses habitants du XVe au XIXe siècle / Tome 2 - Les Annobonais, un peuple africain original

Valérie de Wulf (2014)
Paris,  L'Harmattan, Guinée Équatoriale - Vol 1 et 2,  2014 [2014]

Tome 1 - Histoire de l’île d’Annobón (Guinée Équatoriale)
et de ses habitants du XVe au XIXe siècle

***

Tome 2 - Les Annobonais, un peuple africain original
Guinée Équatoriale, XVIIIe - XXe Siècles

 

La Guinée Équatoriale est un pays constitué de terres continentales, mais aussi de plusieurs îles. Annobón est l’une d’entre elles. Elle est la plus isolée du golfe de Guinée. Découverte par les  Portugais à la fin du XVe siècle, elle est peuplée par leurs soins au milieu du XVIe siècle. Bien qu’éloignée des côtes, sa position stratégique, à la croisée des routes maritimes européennes des épices et de la traite négrière, fait que ses habitants connaissent un destin très agité. Escale ponctuelle de rafraîchissement, elle est connue des marins expérimentés jusqu’à la fin du XIXe siècle. Elle est l’objet de convoitises de différentes puissances européennes avant de devenir officiellement, pour les Occidentaux du moins, une colonie espagnole à la fin du XVIIIe siècle. Mais l’histoire des Annobonais ne s’arrête pas là : il y a une autre histoire qu’il fallait écrire, qui transparaît dans les documents d’archives, celle d’un peuple qui se libère du joug colonial et de l’esclavage dès le début du XVIIIe siècle et qui trouve le moyen de résister aux différentes tentatives européennes de conquêtes. Ce n’est que par l’intermédiaire de la religion catholique, car les Annobonais sont très pieux, que les Espagnols parviendront à imposer progressivement leur colonisation à la fin du XIXe siècle. Ce travail historique, en deux tomes, est enrichi d’un volet plus anthropologique, qui permet de découvrir cette société très originale, et méconnue en France.

 

Membre associé du CERMA et de Mondes Américiains, Valérie de Wulf est une historienne archiviste française qui se consacre depuis plusieurs années à l’ histoire de la Guinée Équatoriale. Avec les membres de l’Association France-Guinée Équatoriale, elle a décidé de participer à la création de la collection « Guinée Équatoriale » en proposant, entre autre, sa thèse doctorale soutenue en France à l’E.H.E.S.S. Cette étude en deux tomes n’est que la première d’une série d’ouvrages de qualité, choisis par un comité de lecture de spécialistes. Le but de cette initiative est de faire découvrir aux Français ce pays si peu connu, mais aussi de permettre aux Équato-guinéens d’avoir accès à des informations historiques, ou autres, qu’ ils ne sont pas en mesure de venir consulter sous nos latitudes.


ISBN : 978-2-343-03397-6 / 978-2-343-03399-0
Fiche éditeur : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=26962
Ehess
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une (...)(...)

Lire la suite

Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens

Colloque - Vendredi 25 novembre 2016 - 09:30Cette manifestation s'insère dans le cadre du bicentenaire du voyage au Brésil du botaniste Auguste de Saint-Hilaire  (1816-1822) et de l'écrivain Ferdinand Denis (1816-1819), ainsi que de l’arrivée, dans la cour de Jean V à Rio de Janeiro, d’un groupe (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CERMA - Mondes Américains
EHESS
54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél : + 33 (0) 1 49 54 20 85
Fax : + 33 (0) 1 49 54 25 36