Actualités du centre | 2015

Soutenance de thèse de Mirko Roal Solari Pita

Soutenance de thèse de Mirko Roal Solari Pita

Les chemins de l’ethnicité : parcours identitaires des descendants des mitmas cañaris dans la région andine (XVIe–XXIe siècle)

Vendredi 3 juillet 2015, 14h, salle 015, EHESS - 190 avenue de France Paris 13e

Le CERMA et Mondes Américains sont heureux de vous inviter à la

soutenance de thèse de Mirko Roal Solari Pita

Les chemins de l’ethnicité : parcours identitaires des descendants des mitmas cañaris dans la région andine (XVIe – XXIe siècle)

Sous la direction de Carmen Salazar-Soler
 

Vendredi 3 juillet 2015 à 14h en salle 015
EHESS  - 190 avenue de France, Paris 13e

Le jury sera composé de :

• Carmen Bernand, Professeure émérite de l’Université Paris Ouest Nanterre- La Défense – rapporteur.
• Sonia Rose, Professeure de l’Université de Toulouse Jean Jaurès – rapporteur.
• Jean- Pierre Chaumeil, Directeur de Recherche émérite du CNRS (EREA-LESC).
• Jacques Poloni-Simard, Maître de Conférence à l’EHESS.
• Carmen Salazar-Soler, Directrice de Recherche au CNRS, directrice de la thèse.

Résumé :

Cette thèse décrit et analyse, sur la longue durée, les manifestations identitaires, principalement de caractère ethnique, d'un groupe amérindien unitaire jusqu'au XVe siècle : les Cañaris. Une bonne partie de cette population, incorporée à l'empire des Incas, fut affectée par la politique mitma de déplacements collectifs qui caractérisait cet Etat préhispanique. Le Cañar, région d'origine du groupe ethnique, dans l'actuel Equateur, Porcón et Chiara, dans l'actuel Pérou, ainsi que Copacabana, dans l'Altiplano bolivien, constituent les quatre localités où cette recherche ethno-historique et anthropologique se met en place. Durant la colonisation espagnole, les localités concernées par cette thèse fourniront le scénario de diverses manifestations collectives, telles que l'adaptation, la contestation stratégique, l'affirmation identitaire, l'intégration aux nouveaux contextes régionaux et l'ethnogenèse. A l'heure actuelle, les descendants de ce peuple préhispanique participent des luttes de revendication indigènes en Equateur et en Bolivie, tandis qu'au Pérou multiples expressions identitaires locales voient le jour. Le dynamisme des constructions ethniques, ainsi que les dialogues et tensions entre structure et agency, sont présents entre la fin de l'empire inca, la Colonisation et la période républicaine andine.

Mots clés :
Cañaris, mitma, ethnogenèse, empire inca, Colonisation, revendication indigène, stratégie.
 

♦ Télécharger l'affiche

Ehess
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les origines océaniques des révolutions atlantiques

École d'été - Lundi 4 juin 2018 - 10:00Ce séminaire d'été de cinq jours, qui réunit des spécialistes travaillant à la fois sur l'Atlantique nord et sud et sur l'Ancien et le Nouveau Monde, part d'une hypothèse centrale selon laquelle les pratiques politiques présentes sur les différentes rives d (...)(...)

Lire la suite

Les pratiques et le local dans les mondes américains

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 mai 2018 - 09:00Lors de deux précédentes éditions (2012 et 2014), les journées d’études organisées par les doctorant.e.s de Mondes Américains avaient interrogé la perspective hémisphérique, un des fondements scientifiques de notre laboratoire. Cette nouvelle jour (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CERMA - Mondes Américains
EHESS
54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél : + 33 (0) 1 49 54 20 85
Fax : + 33 (0) 1 49 54 25 36