CERMA

Le Centre de recherches sur les mondes Américains (CERMA) est une unité pluridisciplinaire appartenant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), qui articule les approches historiques, anthropologiques, politiques et sociologiques pour étudier les sociétés latino-américaines.

L’histoire du Centre commence en 1984, quand Nathan Wachtel, en collaboration avec Serge Gruzinski, crée un laboratoire au sein de l’EHESS, le CERMACA – Centre de recherches sur le Mexique, l’Amérique centrale et les Andes. Son orientation scientifique est l’anthropologie historique, dont N. Wachtel est le promoteur pour l’Amérique andine, qui aborde l’histoire dans une perspective anthropologique et envisage l’anthropologie dans sa dimension historique. Sous la direction de Serge Gruzinski (1992-2005), le Centre s’associe au CNRS, tout d’abord dans le cadre de l’URA-1224, en 1994, puis dans celui de l’UMR-8565 « Empires, sociétés, nations », en 1998. Le champ de ses recherches s’ouvre aux questions politiques, et l’Amérique est pensée en rapport avec les phénomènes de mondialisation : il devient le Centre de recherches sur les mondes américains. Depuis janvier 2006, le CERMA, dirigé par Juan Carlos Garavaglia, appartient à l’UMR-8168 « Mondes américains. Sociétés

En savoir plus

Actualités du laboratoire

Soutenance de thèse de María Fernanda Troya

Soutenance de thèse de María Fernanda Troya

Pour une mémoire et économie visuelles sur les peuples de l'Amazonie équatorienne. Photographies sur les Kichwa et Shuar, 1900-1940

Jeudi 8 décembre 2016, à 9h, Salle 527 - EHESS 190 Avenue de France, Paris 13e

Soutenance de thèse d'Ibtissem Ben Dridi

Soutenance de thèse d'Ibtissem Ben Dridi

La montagne en héritage. Affections des corps, gestions syncrétiques d’infortunes, écritures de la mémoire collective et façonnements des fiertés identitaires dans les Andes Centrales d’Équateur

Jeudi 24 novembre 2016, à 14h, EHESS, Paris 13e

Rencontre CERMA/CRBC

Rencontre CERMA/CRBC

Vendredi 4 novembre de 15h à 17h, salle 15 du bâtiment France, Paris 13e

Organisée par Cécile Desoeuvre et Bruno Hervé

Journées doctorales Amérique latine / EHESS

Journées doctorales Amérique latine / EHESS

Les 13-14 octobre 2016, Salle 123 EPHE, bât. France, 190 av. de France, Paris 13e

Coord. par Anath Ariel de Vidas, pour le CRBC et le CERMA

Voir les autres actualités du laboratoire

Ouvrages parus

Retour des corps, parcours des âmes

Retour des corps, parcours des âmes

Exhumations et deuils collectifs dans le monde hispanophone
 Anne-Marie Losonczy , Valérie Robin Azevedo (mai)
Imaginaire péroniste

Imaginaire péroniste

Esthétique d’un discours politique, 1966-1976
 Moira Cristiá, préface de Luc Capdevila (mai 2016)
Je le dis pour mémoire

Je le dis pour mémoire

Testaments d’Indiens : lieux d’une justice ordinaire
 Aude Argouse (février 2016)
Ehess
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00

Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).

(...)

Lire la suite

Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens

Colloque - Vendredi 25 novembre 2016 - 09:30

Cette manifestation s'insère dans le cadre du bicentenaire du voyage au Brésil du botaniste Auguste de Saint-Hilaire  (1816-1822) et de l'écrivain Ferdinand Denis (1816-1819), ainsi que de l’arrivée, dans la cour de Jean V à Rio de Janeiro, d’un groupe d’artistes et architectes français (la dite « Mission Artistique Française »), pour proposer une réflexion interdisciplinaire sur les logiques de la mobilité transocéanique et interrégionale du point de vue des hommes, des objets, des images et des concepts. Horizon rêvé de la France depuis le XVIe siècle, l’ouverture du territoire brésilien aux étrangers a provoqué un intérêt renouvelé de la part des politiques comme des scientifiques de toute l’Europe et l’intensification des échanges et des débats. Les voyages d’exploration des premières décennies du XIXe siècle ont pris des formes différentes, les uns ayant l’envergure d’expéditions collectives regroupant de multiples compétences sous le patronage des Etats ou des grandes compagnies marchandes, les autres reposant encore sur des initiatives plus ou moins individuelles; les circulations qui en ont découlé ont profondément contribué à la construction réciproque des savoirs entre les espaces ainsi connectés. Ces voyages s’effectuent sur fond de mutations profondes : l’apparition des États-Nations est parallèle à l’affirmation d’une nouvelle philosophie de l’histoire et d’un redécoupage entre arts, littérature et sciences qui n’est plus celui du XVIIIe siècle, mais n’est pas non plus encore le nôtre. En ce moment « post-buffonien », les savoirs naturalistes sont eux aussi l’objet de reconfigurations fondamentales (théories de l’évolution, taxinomie, recensement et classification des espèces...), et s’inscrivent dans des formes d’organisation et d’administration en évolution (jardins botaniques, musées naturalistes, académies, écoles de formation spécialisées...).

(...)

Lire la suite

Culture : modes d’emploi

Colloque - Lundi 30 mai 2016 - 10:00

Le colloque propose une réflexion collective sur les avatars, dans les sociétés amérindiennes, de la notion exogène de « patrimoine culturel ». Dans une Amérique latine où le multiculturalisme et la gestion des identités indigènes constituent un enjeu politique majeur, au point d’infléchir les modes de gouvernance à l’échelle locale, les populations amérindiennes se trouvent pour ainsi dire contraintes de mettre en avant des caractéristiques ethniques ou culturelles pour se positionner sur l’échiquier national. Ces processus de « mise en patrimoine » à la mode amérindienne s’inscrivent dans des logiques propres et impliquent des transformations que les intervenants se proposent d’appréhender dans leurs profondeurs historiques, leurs ancrages politiques et économiques, ainsi que dans leur dimension cognitive et socio-culturelle. 

(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CERMA - Mondes Américains
École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198, avenue de France 75013 Paris
Tél : + 33 (0) 1 49 54 20 85
Fax : + 33 (0) 1 49 54 25 36